Causes

Causes mécaniques

Un problème d'articulation

Dans une immense majorité des cas, l'origine de la lombalgie est dite mécanique ou fonctionnelle. Il peut s'agir d'une atteinte des disques intervertébraux, des ligaments ou des muscles qui entourent la colonne. Les lombalgies peuvent également naître d'un manque de synchronisation de cet ensemble.

Un déficit de la sangle abdominale ou des muscles extenseurs, qui redressent le tronc, peut également contribuer à l'apparition de lombalgies.

Avec le temps, les muscles abdominaux ont tendance à devenir moins puissants. Une prise de poids, un accouchement, une césarienne, une opération abdominale sont autant de causes d'affaiblissement des muscles abdominaux. Pourtant, ils sont, eux aussi, fondamentaux pour le bon maintien de la colonne.

Un traumatisme

Un traumatisme dû à une chute peut provoquer une lombalgie. Chez les femmes de plus de 50 ans, la lombalgie peut être liée à l'ostéoporose (perte de résistance osseuse qui apparaît avec l'âge et prédispose aux fractures). Dans ces deux cas, traumatisme et ostéoporose, la vertèbre peut se fracturer de manière très particulière.

La fracture la plus fréquente de la vertèbre est responsable d'un tassement, provoquant une perte de hauteur de la vertèbre.

Le poids

Plus le poids du corps est élevé, plus les articulations souffrent. L'absence d'une musculature suffisante, due à une trop grande maigreur, ne constitue pas davantage un facteur favorable aux articulations.

Ecrit par Pascale GruberLire l’article suivant

Pour suivre l'actualité médicale, abonnez-vous aux newsletters MediPedia.

A lire aussi

Les maladies de A à Z