Lymphomes

Formes

Lymphomes hodgkiniens et non hodgkiniens

Qu’est-ce qu’une cellule cancéreuse?

Nos cellules se divisent pour assurer la croissance et le renouvellement des tissus de notre organisme. Ce processus est orchestré, dans chaque cellule, par un ensemble de gènes. Une cellule cancéreuse est une cellule qui a subi un accident génétique. Le processus de division peut alors devenir incontrôlable: les cellules se multiplient de façon anarchique, et les cellules qui en résultent vont à leur tour se multiplier en excès. Dans certains cas, ces cellules deviennent immortelles et cette accumulation de cellules anormales crée la tumeur cancéreuse.

Lymphome hodgkiniens

Le lymphome hodgkinien (ou lymphome de Hodgkin) est une forme particulière de lymphome. Il a été décrit pour la première fois en 1832 par Thomas Hodgkin, un médecin anglais qui avait constaté au microscope la présence d’une cellule de taille anormalement grande (cellule de Sternberg), caractéristique de ce type de cancer. En Belgique, on diagnostique chaque année environ 250 nouveaux cas de lymphomes hodgkiniens.

Lymphomes non hodgkiniens

A côté des lymphomes hodgkiniens, il existe de nombreux autres lymphomes, liés à la prolifération d'autres types de cellules. Ils sont regroupés sous le nom de "lymphomes non hodgkiniens". Cet ensemble hétérogène comprend environ 30 lymphomes différents. Chacun présente des caractéristiques propres. Pour faciliter leur prise en charge, les lymphomes non hodgkiniens sont classés en différents groupes.

On distingue les lymphomes qui dérivent:

  • de cellules très immatures, se trouvant dans la moelle osseuse,
  • de cellules matures, se trouvant dans le sang ou les ganglions.

On distingue également les lymphomes issus:

  • des lymphocytes B, qui produisent nos anticorps,
  • des lymphocytes T, qui ne produisent pas d'anticorps mais jouent également un rôle important dans l'immunité.

Lire l’article suivant

Pour suivre l'actualité médicale, abonnez-vous aux newsletters MediPedia.
Les maladies de A à Z