Témoignages

lymphome-jeune-lymfoom-jong_238x120

Lymphome: pas de pitié pour les trentenaires…

Stéphanie, 28 ans

Les lymphomes hodgkiniens touchent souvent des personnes jeunes, autour de la trentaine. Stéphanie est passée par là. Et s’en est sortie.

Une boule dans le cou

Il y a 4 ans – j’avais alors 28 ans – je suis partie en vacances au Portugal dans la famille de mon compagnon. Un soir, après une journée à la mer, j’ai senti une boule dans mon cou en me lavant les cheveux. Comme ce n’était pas douloureux, je ne me suis pas vraiment fait de soucis. Un mois plus tard, au cours d’une visite de routine, mon médecin l’a remarqué. Il m’a alors demandé depuis combien de temps j’avais ça… et j’ai tout de suite vu son visage changer.

Maladie de Hodgkin

Après cette visite, les choses se sont enchaînées à toute vitesse. On m’a diagnostiqué une maladie de Hodgkin au stade II. J’allais devoir passer par une chimiothérapie mais je m’en sortirais, voilà ce que tout le monde m’a certifié. Dans mon malheur, j’ai eu de la chance… et surtout de la chance que ça me soit arrivé en 2007 et pas dix ans plus tôt. La médecine a fait beaucoup de progrès.

Bientôt maman

Malgré tout, c’est un cancer… et ça fait peur. Surtout qu’à 28 ans, on ne s’y attend pas vraiment! Mais grâce à mon entourage, j’ai tenu bon. J’avais très peur de ne plus pouvoir avoir d’enfant, mais la chimiothérapie ne cause pratiquement plus de problème de stérilité. Aujourd’hui, je suis en rémission chronique – autrement dit je vais très bien. Je dois encore subir des contrôles mais je n’ai plus peur. Et j’ai l’intention de bientôt devenir maman.

Publicité
Les maladies de A à Z