Maladies tropicales

Dengue

Complications de la dengue et formes sévères

La dengue hémorragique

Dans 1% des cas, la maladie peut se compliquer en dengue hémorragique. La fièvre persiste et des symptômes hémorragiques apparaissent:

  • hémorragies gingivales,
  • gastro-intestinales,
  • cutanées
  • et/ou cérébrales.

Une rougeur du visage est généralement observée. Il peut y avoir du sang dans les vomissements et dans les selles.

Des pétéchies, de petites taches rouges, peuvent apparaître à la surface de la peau. Ces symptômes hémorragiques sont dus à une baisse importante des plaquettes dans le sang et à une augmentation de la perméabilité des vaisseaux sanguins. La dengue hémorragique est particulièrement redoutable chez les moins de quinze ans.

La dengue avec choc hypovolémique

La dengue hémorragique peut s'accompagner d'un choc hypovolémique, dû à la perte et au manque de sang dans le corps. Un peu comme une fuite dans un circuit de chauffage; à cause du manque de liquide circulant dans le corps, la pression sanguine s'effondre.

Le choc hypovolémique se manifeste par un refroidissement, une moiteur de la peau et un pouls imperceptible. Si le patient n'est pas rapidement mis sous perfusion, il risque la mort en quelques heures.

Situations à risque

Certains sérotypes (types de virus) de la dengue sont plus susceptibles d'évoluer vers des formes sévères. De plus, le fait d'avoir déjà souffert de la dengue augmente sensiblement le risque de développer une forme sévère de la maladie en cas de 2e ou 3e infection.

Ecrit par Candice LeblancLire l’article suivant

Pour suivre l'actualité médicale, abonnez-vous aux newsletters MediPedia.
complications-dengue-complicaties-dengue
Les maladies de A à Z