Maladies tropicales

Prévention

Les substances anti-moustiques

Le DEET

La substance anti-moustiques la plus courante est le DEET ("N,N-diéthyl-3-méthylbenzamide" de son vrai nom). Il s'agit d'un répulsif qui ne tue pas les moustiques, mais "aveugle" leurs sens en bloquant les capteurs grâce auxquels ils repèrent leur proie. La concentration en DEET varie d'un produit à l'autre. Une concentration de 20 à 30% suffit, à condition que le produit reste sur la peau. Il est donc important que l'anti-moustique acheté dans le commerce contienne également un fixateur de DEET. Les produits plus concentrés (40-50%) ne sont pas vraiment plus efficaces. De plus, ils ont tendance à irriter la peau et particulièrement les muqueuses.

Les autres substances anti-moustiques

L'IR35/35 et l'icaridine sont également des répulsifs. Quant à la permétrine et la deltamétrine, elles tuent les moustiques. La deltamétrine est particulièrement utilisée pour imprégner les moustiquaires.

Anti-moustiques sous quelle forme

Les anti-moustiques se présentent sous plusieurs formes: spray, gel, stick, roller... A chacun de choisir la consistance qui lui convient le mieux.

Conseils d'application

A l'instar de la crème solaire, les substances anti-moustiques peuvent s'enlever à cause des frottements, de la transpiration et des baignades. Selon leur concentration en substances actives (DEET, permétrine, etc.), il importe de renouveler l'application de ces produits plusieurs fois par jour, toutes les 3 à 5 heures. Comme ils sont légèrement irritants, évitez d'en mettre près des yeux et des muqueuses. Des allergies sont possibles.

Ecrit par Candice LeblancLire l’article suivant

Pour suivre l'actualité médicale, abonnez-vous aux newsletters MediPedia.
Les maladies de A à Z