Maldigestion

Traitements

L’évolution du traitement par enzymes de substitution

En début de traitement, le patient reçoit une faible dose de départ. Cette dose doit être augmentée graduellement en fonction de la réponse au traitement. Objectifs: améliorer les symptômes de l’insuffisance pancréatique exocrine (notamment contrôler la stéatorrhée) et maintenir un bon état nutritionnel (prise de poids).
Au quotidien, les doses doivent être ajustées en fonction de la sévérité des symptômes, de la masse corporelle du patient, de la quantité d’aliments ingérés et de leur teneur en graisse.

Même quand le traitement est bien équilibré, la dose d’enzymes ingérée reste donc variable car elle est dépendante du repas (quantité d’aliments et teneur en graisse). Si les enzymes de substitution sont prises en doses insuffisantes, les symptômes qui étaient présents avant le début du traitement peuvent réapparaître ou s’aggraver. La persistance de selles grasses ou de douleurs peut par exemple indiquer que la dose d’enzymes pancréatiques est insuffisante.
En cas d’insuffisance pancréatique exocrine, le traitement par enzymes de substitution doit être pris à vie.

Ecrit par Aude DionLire l’article suivant

Pour suivre l'actualité médicale, abonnez-vous aux newsletters MediPedia.
L’évolution du traitement par enzymes de substitution | Verloop van de enzymsubstitutietherapie
Les maladies de A à Z