Ménopause

Conséquences

Conséquences de la ménopause

Bouffées de chaleur

Les bouffées de chaleur sont présentes chez plus de la moitié des femmes ménopausées. Elles sont surtout présentes au début de la ménopause, mais certaines femmes s'en plaignent plus de 30 ans plus tard. Elles correspondent à une brusque impression de montée de chaleur, le plus souvent la nuit, avec souvent une rougeur au niveau du visage et du cou (flush) et une transpiration excessive. L'épisode dure quelques minutes et peut se répéter 5 à 20 fois par 24 heures. Son origine précise est encore mystérieuse, mais est due à la baisse des oestrogènes.

Sommeil et humeur

La ménopause s'accompagne de troubles du sommeil dus principalement aux bouffées de chaleur qui perturbent le sommeil. Il s'agit également d'une période de la vie où la femme est psychologiquement perturbée: perte de la fertilité, départ des enfants... ce qui peut affecter la qualité du sommeil. Le manque de repos va se traduire par une humeur changeante et une tendance dépressive, la patiente entrant alors dans un cercle vicieux.

Le vagin et les rapports sexuels

La diminution progressive des 'strogènes entraîne une perte d'élasticité des tissus vulvo-vaginaux et un ralentissement des sécrétions lubrificatrices. Tout cela contribue à une atrophie progressive du vagin, qui rend les rapports sexuels difficiles voire douloureux. Là encore, un cercle vicieux peut s'installer, la diminution du nombre de rapports contribuant également à l'atrophie des tissus.

Peau et pilosité

La présence d'oestrogènes rend la peau des femmes plus fine et plus douce que celle des hommes. De même, la répartition de la pilosité est différente chez la jeune femme. Avec la disparition des oestrogènes, le flétrissement cutané s'accélère et la pilosité a tendance à se "masculiniser" (perte de cheveux, poils sur le visage...).

Ecrit par Dr Gilles Faron

Pour suivre l'actualité médicale, abonnez-vous aux newsletters MediPedia.
Témoignages
Publicité
Les maladies de A à Z