Ménopause

Traitements

Le Traitement Hormonal Substitutif (THS)

Qu'est-ce qu'un Traitement Hormonal Substitutif?

Un THS ou Traitement Hormonal Substitutif (on dit aussi THM: Traitement Hormonal de la Ménopause) est une thérapie qui permet de compenser la perte d'hormones liée à la ménopause. Puisque c'est la carence en oestrogènes qui provoque la plupart des troubles liés à la ménopause, l'hormone de substitution principale à administrer est l'oestrogène. Cette hormone stimule la croissance de la muqueuse utérine (l'endomètre). Prise seule, elle peut être dangereuse. La croissance incontrôlée de l'endomètre peut en effet entraîner le développement d'un polype voire un cancer de l'endomètre. Heureusement, la progestérone permet de freiner cet effet de l'oestrogène. Chez une femme qui a toujours son utérus (non hystérectomisée), le THS combine donc toujours oestrogène et progestérone.

Différentes combinaisons du THS

Les THS combinant oestrogènes et progestatifs peuvent être fixes (dosage identique chaque jour), d'autres variables mimant un cycle naturel (oestrogène prédominant en 1e partie de cycle, le progestatif en 2de partie). Les associations fixes et continues entraînent une aménorrhée (absence de règles) alors que la prise discontinue (cyclique) ou séquentielle (dosage des hormones différent durant le cycle) entraîne une hémorragie de privation (qui équivaut aux règles).

Différentes formes d'administration du THS

Les oestrogènes peuvent se prendre oralement, par voie transcutanée (gel, patch), en spray nasal ou sous forme d'implant. Les progestatifs sont disponibles par voie orale, injectables en intramusculaire ou par voie endo-utérine ("stérilet hormonal").

Ecrit par Dr Gilles FaronLire l’article suivant

Pour suivre l'actualité médicale, abonnez-vous aux newsletters MediPedia.
Témoignages
Zoom

Modifications hormonales à la ménopause



A la ménopause, les glandes surrénales fabriquent moins de testostérones. L'ovulation ne se fait plus, les règles disparaissent et les ovaires ne produisent presque plus d''strogènes et de progestérone (hormones féminines).

Modifications hormonales à la ménopause



A la ménopause, les glandes surrénales fabriquent moins de testostérones. L'ovulation ne se fait plus, les règles disparaissent et les ovaires ne produisent presque plus d''strogènes et de progestérone (hormones féminines).

Modifications hormonales à la ménopause



A la ménopause, les glandes surrénales fabriquent moins de testostérones. L'ovulation ne se fait plus, les règles disparaissent et les ovaires ne produisent presque plus d''strogènes et de progestérone (hormones féminines).
Publicité
Les maladies de A à Z