Mucoviscidose

Traitement

Surveiller l’alimentation

Conséquences de la dénutrition

Malgré un appétit souvent décrit comme vorace, les nourrissons qui souffrent de mucoviscidose avec atteinte du pancréas sont souvent dénutris. Ce qui se traduit par un retard dans la reprise du poids de naissance et une croissance pondérale assez médiocre. Bien qu'elles soient impressionnantes, ces manifestations répondent très bien au traitement symptomatique. Outre des problèmes de croissance et de poids, les troubles de la digestion entraînent également des maux d’estomac et de nombreux autres problèmes digestifs.

Les enzymes pancréatiques et les médicaments

Afin d’aider à l’assimilation des nutriments, des enzymes pancréatiques sous forme de gélules sont à prendre avant chaque repas. Parfois, la prise de plusieurs dizaines de gélules par jour sera nécessaire. L'administration de ces enzymes, même si elle est un peu laborieuse au début, est très efficace. Mais même avec les enzymes pancréatiques nécessaires, la digestion reste encore partiellement troublée.

Outre une alimentation hypercalorique et des enzymes pancréatiques, toute une série de médicaments peuvent encore être nécessaires pour traiter ou prévenir les complications, comme l’occlusion, la cirrhose du foie et le reflux.

Quelle alimentation avec la mucoviscidose?

Parce que l'assimilation des nutriments n'est pas complètement assurée par les enzymes pancréatiques, le régime alimentaire des personnes atteintes de mucoviscidose doit être hypercalorique (environ 140% des apports journaliers recommandés). L'alimentation doit être variée, équilibrée et sans restriction de graisses.

Quid des compléments alimentaires?

Si le pancréas est atteint, des suppléments quotidiens de vitamines A, D, E, K sont nécessaires pour prévenir les carences.

Gare à la déshydratation!

Les patients atteints de mucoviscidose présentent un risque accru de déshydratation, liée aux abondantes pertes de sel et d'eau via la transpiration. La prudence s'impose, surtout par temps chaud.

Pour prévenir la déshydratation, il convient de boire régulièrement, même quand on n’a pas soif. Mais il faut aussi absorber davantage de sel, surtout si le risque de suer et de perdre du sel (fièvre, chaleur, pratique d’un sport…) est plus grand. Des solutions de réhydratation orale peuvent être administrées aux nourrissons. Chez les enfants et les adultes, la supplémentation peut se faire en resalant les plats et en privilégiant les aliments salés. Des gélules de sel peuvent éventuellement être prescrites.

Ecrit par Candice LeblancLire l’article suivant

Pour suivre l'actualité médicale, abonnez-vous aux newsletters MediPedia.
alimentation-mucoviscidose-voeding-mucoviscidose_180x180
Témoignages
Dr Teresinha Leal, chercheuse aux (…)
soutien-mucoviscidose-steun-mucoviscidose_238x120_2
Claude Sterckx, responsable Famille au (…)
En vidéos
La mucoviscidose: une maladie génétique
Publicité
Les maladies de A à Z