Témoignages

myelodysplasie-faible-risque-myelodysplasie-laag-risico_238x120

Une myélodysplasie de faible risque

Jeanne, 75 ans

Jeanne est atteinte d’une myélodysplasie de faible risque. La possibilité d’évolution de sa maladie vers une leucémie est limitée. Son traitement consiste surtout à lutter contre l’anémie.

Une prise de sang anormale

Il y a un an, lors d’un contrôle de routine, mon médecin m’a annoncé qu’il y avait certaines anomalies dans mon analyse de sang. J’ai été très étonnée parce qu’à vrai dire, je me sentais tout à fait bien à cette époque... Un peu fatiguée certes, mais comme toutes les personnes de mon âge. Après une ponction de moelle osseuse, on m’a diagnostiqué une myélodysplasie. Je n’avais jamais entendu parler de cette maladie.

Lutter contre l’anémie

Mon médecin m’a expliqué que l’on ne connaissait pas les causes exactes de la myélodysplasie. Je ne présentais a priori aucun facteur de risque. Je ne suis pas fumeuse et je n’ai jamais été traitée pour un cancer... Heureusement, j’ai une maladie dite à faible risque et je ne suis donc pas soumise à des traitements très lourds. Je reçois surtout des injections d’érythropoïétine, qui me permettent de lutter contre l’anémie et de ne pas trop sentir les effets de la maladie, même si je sais qu’elle est là.

Publicité
Les maladies de A à Z