Myélodysplasies

Traitement

La chimiothérapie à haute dose

Destruction des cellules de la moelle osseuse

La chimiothérapie à haute dose (dite aplasiante) est utilisée en cas de myélodysplasie de risque intermédiaire 2 ou de haut risque pour détruire les cellules anormales de la moelle osseuse. Dans un premier temps, la chimiothérapie détruit les cellules anormales mais aussi les cellules saines de la moelle osseuse. Il en résulte une période dite d’aplasie durant laquelle le patient présente une cytopénie profonde. Pendant cette phase qui dure trois à quatre semaines environ, le patient doit être hospitalisé afin de recevoir des transfusions de globules rouges, de plaquettes et des antibiotiques pour lutter contre les infections. Après cette période, une récupération de la moelle survient dans une majorité des cas. Cependant, un ou deux traitements de consolidation du même type sont habituellement administrés. Malgré ces traitements particulièrement éprouvants pour le patient, le risque de rechute est très élevé.

 

Ecrit par Dr Alain KentosLire l’article suivant

Pour suivre l'actualité médicale, abonnez-vous aux newsletters MediPedia.
chimiotherapie-chemotherapie_180x180
Les maladies de A à Z