Diagnostic

Examens sanguins

La numération sanguine a pour objectif de déterminer la quantité de globules rouges, de globules blancs et de plaquettes dans le sang.

Les examens sanguins «biochimiques» permettent d’évaluer le fonctionnement d’une série d’organes (en particulier les reins) et de détecter d’éventuelles anomalies:

  • la mesure des concentrations d’urée et de créatinine permet d’évaluer le fonctionnement des reins. L’urée et la créatinine sont des déchets excrétés par les reins. Des taux élevés de ces composés dans le sang signifient que la fonction rénale est altérée;
  • la mesure de la concentration de calcium permet de détecter l’hypercalcémie;
  • la mesure du taux de bêta-2-microglobuline aide à déterminer la sévérité de la maladie et à évaluer son pronostic (c’est-à-dire la manière dont le myélome risque d’évoluer). La bêta-2-microglobuline est une petite protéine produite par les plasmocytes et présente dans le sang. La progression du myélome entraîne une hausse du taux de bêta-2- microglobuline dans le sang;
  • la mesure du taux d’albumine permet d’évaluer la sévérité et le pronostic de la maladie. L’albumine est une protéine que l’on retrouve dans le sang. En cas de myélome, sa production peut être diminuée;
  • l’électrophorèse des protéines du sang est un examen qui sert à évaluer la quantité de protéines M dans le sang. Les protéines M apparaissent sous forme de pic à l’électrophorèse. On appelle cela le «pic monoclonal»;
  • le test «freelite» est un examen qui permet de mesurer de manière spécifique les chaînes dites «légères» des immunoglobulines. 

Ecrit par Aude DionLire l’article suivant

Pour suivre l'actualité médicale, abonnez-vous aux newsletters MediPedia.
Examens sanguins | Bloedonderzoeken
Les maladies de A à Z