Myélome multiple

Traitements

La stratégie thérapeutique

  • Chez les patients jeunes, la stratégie thérapeutique habituelle est la suivante:
    • une thérapie d’induction, comprenant trois ou quatre cycles de trois à quatre semaines chacun, au cours desquels les patients se voient administrer un triplet de médicaments: association d’un inhibitieur du protéasome, d’un immunomodulateur et d’un corticoïde;
    • cette thérapie d’induction est suivie d’une autogreffe conditionnée par un traitement de chimiothérapie à haute dose;
    • vient ensuite la phase de consolidation, avec deux cycles du triplet de médicaments utilisé en induction.

Le rôle de la maintenance (poursuivre le traitement jusqu’à une éventuelle rechute) est discuté chez les patients jeunes. La maintenance consiste à prendre un immodulateur à faible dose au long cours. Si elle augmente la survie, elle accroît également le risque de développer un cancer dit «secondaire» (métastase).

  • Chez les patients plus âgés (à partir de 65 ans), il existe deux possibilités:
    • l’association d’un immunomodulateur et d’un corticoïde jusqu’à progression du myélome,
    • un triplet de médicaments, comprenant la chimiothérapie, un corticoïde et un inhibiteur du protéasome.

Ecrit par Aude DionLire l’article suivant

Pour suivre l'actualité médicale, abonnez-vous aux newsletters MediPedia.
La stratégie thérapeutique | De therapeutische strategie
Les maladies de A à Z