Myélome multiple

Traitements

La transplantation (greffe) de cellules souches

La transplantation de cellules souches vise à obtenir un état de rémission prolongé. Il s’agit d’un traitement très puissant, qui permet de détruire davantage de cellules cancéreuses mais perturbe de manière plus importante le fonctionnement de la moelle osseuse. La transplantation de cellules souches est dès lors réservée à certaines catégories de patients, en fonction de leur âge et de leur état de santé général.

Le déroulement d’une transplantation de cellules souches

  • La première étape consiste à supprimer un maximum de cellules cancéreuses à l’aide d’une chimiothérapie intensive qui détruit toute la moelle osseuse (on parle d’aplasie médullaire). C’est la chimiothérapie de conditionnement.
  • On greffe ensuite au patient des cellules souches préalablement prélevées chez lui-même (autogreffe) ou, plus rarement, chez un donneur (allogreffe).
  • Ces cellules souches vont recréer de nouvelles cellules sanguines saines pour remplacer les cellules myélomateuses détruites par la chimiothérapie d’induction.

Ce traitement est effectué dans des conditions très spécifiques. Le patient doit rester isolé dans une chambre stérile à l’hôpital durant une dizaines de jours, le temps que de nouvelles cellules sanguines, en particulier les globules blancs, se retrouvent en quantité suffisante dans son sang.

Ecrit par Aude DionLire l’article suivant

Pour suivre l'actualité médicale, abonnez-vous aux newsletters MediPedia.
La transplantation (greffe) de cellules souches | Stamceltransplantatie
Les maladies de A à Z