Parkinson

Médicaments

Les agonistes dopaminergiques pour traiter le Parkinson

Une action différente

Le mot agoniste pourrait être traduit par «agit comme». Les agonistes dopaminergiques ne sont pas de la dopamine, mais ils se lient aux neurones du cerveau comme s'ils étaient de la dopamine. Leur action sur les neurones cérébraux est plus longue que celle de la levodopa et permet donc de diminuer le risque de survenue de certains effets secondaires tels que les dyskinésies (mouvements anormaux involontaires).

En début de maladie ou en association

Il n'existe pas un traitement standard de la maladie de Parkinson. C'est le médecin, en fonction de chaque patient qui décide du traitement et des doses administrées. Les agonistes dopaminergiques sont généralement utilisés seuls, en début de traitement, chez des patients jeunes, peu handicapés, chez qui on veut retarder l'administration de levodopa et les effets secondaires qui y sont liés. Ils peuvent être également prescrits en association avec la levodopa pour augmenter l'efficacité du traitement.

Plus lentement et moins efficacement

Il faut garder en tête que, dans tous les cas, les agonistes dopaminergiques agissent plus lentement et moins efficacement que la levodopa qui reste la clé de voûte du traitement de la maladie de Parkinson.

Ecrit par Dr Philippe ViolonLire l’article suivant

Pour suivre l'actualité médicale, abonnez-vous aux newsletters MediPedia.
agonistes-dopaminergiques-dopamine-agonisten_180x180
Témoignages
Dr José-Antonio Elosegi, chef du service de neurologie du CHU Ambroise Paré à Mons. | Dr. José-Antonio Elosegi, diensthoofd neurologie van het CHU Ambroise Paré in Bergen.
Dr José-Antonio Elosegi, chef du (…)
Geert-Rosseel-238x120
Geert Rosseel, patient parkinsonien et (…)
regard-aggrave-symptomes-een-blik-maakt-symptomen-erger-238x120
Flore Bellefontaine, accompagnatrice (…)
pilule-parkinson-minute-parkinson-medicatie-tijd_238X120
Jean-Pierre Vandenberk, parkinsonien et (…)
Publicité
Les maladies de A à Z