Zoom

examen-colon-onderzoek_493x200

Parkinson: diagnostic via le côlon?

Le diagnostic de la maladie de Parkinson grâce à un simple examen du côlon? Une piste intéressante que des chercheurs viennent de mettre en lumière.

La maladie de Parkinson est une maladie neurodégénérative causée par des lésions dans le cerveau (plaques amyloïdes et neurofibrilles). Problème: l'examen au microscope du cerveau est le seul moyen de visualiser ces lésions. Or, ce type d'examen n'est possible qu'une fois le patient décédé. Des chercheurs français ont donc eu l'idée de vérifier si ces lésions se retrouvaient aussi dans les systèmes nerveux périphériques comme le système nerveux entérique, présent dans les parois du tube digestif.

Un nouveau marqueur de la maladie de Parkinson

Les chercheurs ont comparé les neurones du système nerveux digestif (entérique) chez des patients parkinsoniens et des personnes en bonne santé. Et ce sur base de prélèvements réalisés par biopsie. Les résultats sont surprenants: les chercheurs ont mis en évidence une corrélation entre les lésions du système nerveux digestif et la maladie de Parkinson. En effet, la majorité des patients parkinsoniens examinés dans cette étude (72%) présentaient des lésions des neurones digestifs, ce qui n'était pas le cas des témoins non parkinsoniens.
La biopsie du côlon pourrait donc théoriquement s'avérer un bon moyen de diagnostiquer une maladie de Parkinson. Les chercheurs ont aussi montré que plus les lésions étaient nombreuses, plus la maladie se trouvait à un stade avancé.

Améliorer le diagnostic, ajuster le traitement

Si cette découverte est confirmée, elle pourrait donc permettre de faciliter le diagnostic de la maladie de Parkinson à un stade précoce et d'initier plus tôt les traitements.

Publicité
Les maladies de A à Z