Zoom

parkinson-chutes-valpartijen_493x200

Parkinson: éviter les chutes

Les chutes peuvent être fréquentes dans la maladie de Parkinson. Voici quelques astuces pour les éviter.

Lorsque la maladie de Parkinson atteint un stade avancé les risques de chutes des patients sont importants. En cause? Les troubles de la marche (difficulté à lever les pieds, marche à petits pas) et l'instabilité posturale (le patient s'incline de plus en plus vers l'avant), deux symptômes de la maladie de Parkinson qui augmentent le risque de chute. Les patients parkinsoniens peuvent également rencontrer des "blocages" à la marche: leurs pieds restent cloués au sol, ce qui peut entraîner une chute vers l'avant.

Comment prévenir les chutes?

Lorsque les chutes se multiplient, il est important d'en parler à votre médecin, qui pourra éventuellement adapter le traitement. Il est également indispensable de conserver un minimum d'activité physique! En effet, les chutes sont souvent dues à un manque d'exercice. Il n'est toutefois pas nécessaire de courir un marathon tous les jours! Une petite marche quotidienne à l'extérieur suffit parfois à retrouver son assurance.

Prévoir un habitat fonctionnel

Aménager au mieux les espaces les plus à risques permet également de réduire le risque de chutes:
- Sols: enlevez tous les tapis dans lesquels il est possible de trébucher.
- Cuisine: installez un tapis antidérapant près de l'évier et nettoyez systématiquement lorsque de l'eau coule sur le sol.
- Salle de bain: prévoyez des poignées murales près de la baignoire et des toilettes ainsi que des tapis antidérapants dans la baignoire et sur le carrelage.
- Eclairage: placez des interrupteurs à tous les endroits stratégiques de votre logement: haut et bas des escaliers, hall d'entrée, proximité du lit...
- Escaliers: installez une rampe bien solide tout au long des escaliers.

Chutes et chutes de tension

In fine, certains médicaments comme les agonistes dopaminergiques peuvent être responsables de chutes brutales de la tension et donc de chutes tout court. Il n'y a donc souvent pas une mais plusieurs raisons d'une chute. Il ne faut donc pas les considérer comme un symptôme banal et consulter sans hésitation.

Publicité
Les maladies de A à Z