Zoom

risque-melanome-risico-melanoom_493x200

Risque de mélanome pour les parkinsoniens

Une récente étude confirme l'existence d'un lien entre la maladie de Parkinson et le risque de développer un mélanome. Faut-il pour autant s'alarmer?

La maladie de Parkinson, un facteur de risque

Cela fait plusieurs années que des soupçons pèsent sur la maladie de Parkinson. Aujourd'hui c'est prouvé: elle augmente bel et bien le risque de mélanome (cancer de la peau). Une étude récente (1) démontre que ce risque est 1,5 fois plus élevé pour les femmes, et 2 fois plus élevé pour les hommes atteints de la maladie de Parkinson. Néanmoins, les chercheurs qui ont mené cette étude n'apportent aucune explication quant à la nature du lien entre les deux pathologies.

Qu'est-ce qu'un mélanome?

Le mélanome est une tumeur cutanée qui se présente sous la forme d'un grain de beauté (naevus) de taille, forme et couleur anormales. Son apparition peut être spontanée, ou résulter de la transformation d'un grain de beauté déjà présent. S'il n'est pas le seul type de cancer de la peau existant, il est tout de même le plus agressif. Comment s'en protéger? En évitant à tout prix les expositions prolongées au soleil et, bien sûr, les coups de soleil. Et, à la moindre apparition d’une tache noire qui s’étend, ne pas hésiter à consulter un dermatologue. Idem en cas de modification de l’aspect d’un grain de beauté existant.

Pas de quoi paniquer

Les patients parkinsoniens doivent-ils dès lors foncer de toute urgence chez leur dermatologue? "Non", répond le Pr. Alain Maertens de Noordhout, neurologue au CHR Citadelle, qui se veut rassurant: "Certes, le risque de mélanome augmente avec la maladie de Parkinson. Mais, si l'on y réfléchit bien, ce risque est également accru pour les personnes qui ont la peau claire et les yeux bleus. Il faut évidemment éviter de rester au soleil sans protection. Mais globalement, il n'y a aucune raison de paniquer.". Atteint de la maladie de Parkinson? Votre été doit donc rimer avec chapeau de paille et crème solaire. Mais pas question de rester enfermé chez soi durant la belle saison!

(1) Liu R, Gao X, Lu Y, Chen H. Meta-analysis of the relationship between Parkinson disease and melanoma. Neurology. 2011 Jun 7;76(23):2002-9.

Publicité
Les maladies de A à Z