Zoom

troubles-urinaire-urinaire-stoornissen_493x200

Parkinson: les troubles urinaires

Les troubles urinaires sont fréquents dans la maladie de Parkinson. Quelles en sont les causes et comment les traiter?

Une difficulté à se retenir d'uriner

Chez les patients parkinsoniens, les troubles urinaires sont avant tout ceux de l'urgence mictionnelle, c'est-à-dire la difficulté à se retenir d'uriner quand le besoin s'en fait sentir. Une urgence d'autant plus difficile à assumer par le patient parkinsonien qu'il peut avoir du mal à se déplacer. Ces urgences sont fréquemment accompagnées d' une augmentation du nombre de mictions (pollakiurie), principalement la nuit (2).

Les causes des troubles urinaires

Les neurones dopaminergiques interviennent dans le contrôle du réflexe mictionnel (c.-à-d.: le fait d'aller uriner). Chez les patients parkinsoniens, la déficience en neurones dopaminergiques est donc souvent à l'origine des troubles urinaires. De façon générale, les troubles urinaires apparaissent à un stade avancé de la maladie.

Traiter les troubles urinaires

Les médicaments anticholinergiques semblent représenter le meilleur traitement dans les troubles urinaires dus à la maladie de Parkinson(2). Les urgences surviennent suite à des contractions involontaires et inadéquates de la vessie pour éliminer l'urine. Ces médicaments agissent en réduisant les contractions musculaires de la vessie. Toutefois, ils peuvent être parfois responsables chez les personnes âgées de plus de 60 ans de troubles cognitifs (mémoire, orientation...).

La maladie de Parkinson n'est pas la seule cause

Il faut rester vigilant car la maladie de Parkinson n'est pas la seule cause des problèmes urinaires. Les maladies de la prostate sont également fréquentes chez les seniors.

Publicité
Les maladies de A à Z