Témoignages

iStock_000004274442XSmall

Je ne m'étais rendu compte de rien

Jean, 62 ans

"Ma maladie a commencé insidieusement. Fatigué, lent, je me sentais bizarre, mais jamais je n'avais pensé à une maladie de Parkinson."

Un début lent

"Au moment de ma prépension, à 55 ans, j'ai commencé à légèrement trembler de la main gauche. Ça m'avait d'autant plus frappé que j'adore construire des maquettes et que mes mains sont un outil important pour moi. J'ai aussi commencé à écrire de plus en plus petit. Je ne suis pas un adepte de l'internet et toutes les semaines, j'envoie une lettre à notre fille qui habite en France. Un jour, elle m'a téléphoné en me disant qu'elle n'arrivait plus à me lire."

Des symptômes peu parlant

"J'ai également perdu l'odorat, il y a quelques années. J'ai appris plus tard que c'était un symptôme qui précède parfois la survenue de la maladie de Parkinson. Petit à petit j'ai commencé à me sentir fatigué, comme pris dans une gangue. Marcher dans la foule devenait plus difficile. J'ai fini par aller voir un neurologue qui a diagnostiqué une maladie de Parkinson. Je suis traité, et disons-le: ma vie a changé! Je me sens à nouveau bien et prêt à vivre ma retraite pleinement."

Publicité
Les maladies de A à Z