Comprendre

Poux de corps et morpions

Le pou de corps, pas si inoffensif

Connu aussi sous le nom latin de pediculus humanus corporis, le pou de corps peut être dangereux, contrairement au pou de tête. En effet, le pou de corps est susceptible de véhiculer des maladies telles que le typhus exanthématique, la fièvre récurrente à poux ou la fièvre des tranchées. L'autre différence majeure avec le pou de tête est que la pédiculose due au pou de corps peut être évitée en 5 minutes par jour: le temps d'une douche! L'apparition des poux de corps est, en effet, liée à une mauvaise hygiène. De nos jours, cette pédiculose est généralement l'apanage des personnes vivant dans des situations précaires et ne disposant pas de tout le confort nécessaire.

Attention aux morpions

Nettement moins dangereux que le pou de corps, le pou du pubis peut également élire domicile chez l'être humain. Les morpions (nom que l'on donne communément aux poux du pubis) peuvent causer des problèmes dermatologiques bénins et assez rares, souvent dus aussi à une hygiène approximative. Ils peuvent se transmettre par voie sexuelle. À part des démangeaisons et d'éventuelles lésions de grattage, le pou du pubis n'est pas dangereux. Mais mieux vaut l'éliminer sans attendre avec un produit similaire à celui utilisé pour éradiquer les poux de tête.

Ecrit par Stéphanie KoplowiczLire l’article suivant

Pour suivre l'actualité médicale, abonnez-vous aux newsletters MediPedia.
poux-de-corps-morpions-lichaamsluizen-schaamluizen
Les maladies de A à Z