Causes

Grossesse et RGO

RGO durant la grossesse

Le reflux gastro-œsophagien (RGO) est courant chez la femme enceinte, plus particulièrement au cours du troisième trimestre. À ce moment de la grossesse, plus de la moitié des futures mamans souffrent de RGO (1). Ici, le reflux gastrique tient essentiellement à deux phénomènes:la progestérone et la pression exercée par le bébé sur l'estomac.

La progestérone

Le taux de cette hormone augmente au moment de la grossesse. Or, la progestérone exerce deux actions qui favorisent le reflux gastrique:

  • elle a un effet relaxant sur les muscles lisses, ce qui a pour conséquence un relâchement du sphincter inférieur œsophagien (cardia);
  • elle ralentit la vidange gastrique (l'évacuation de la nourriture présente dans l'estomac vers le duodénum). Cela signifie qu'au cours d'un repas, les aliments mêlés aux sucs gastriques s'accumulent dans l'estomac et finissent par remonter.

La pression exercée par le bébé

En fin de grossesse, le fœtus prend davantage de place et exerce une pression ascendante sur l'estomac. Les aliments remontent donc plus facilement l'œsophage.

Lire l’article suivant

Pour suivre l'actualité médicale, abonnez-vous aux newsletters MediPedia.
grossesse-rgo-zwangerschap-gerd_180x180
Les maladies de A à Z