Causes

Les pollens

Les pollens: coupables numéro un

Les pollens, agents mâles de la fécondation végétale, sont incontestablement les coupables numéro un de la rhinite allergique. Disséminés dans l'air par le vent, les pollens de graminées (gazon, foin, seigle, blé, maïs) sont les plus fréquemment incriminés. Les pollens d'arbres (comme le bouleau, l'aulne, le noisetier) et d'herbacées (comme l'armoise) sont aussi à l'origine de nombreuses allergies.

Les saisons des pollens

La saison des pollens d'arbres s'étend de mars à juin (printemps). Celles des graminées de mai à octobre (été), et celles des herbacées de juillet à septembre (fin de l'été). Ces périodes, qui peuvent varier un peu selon les régions, permettent souvent de donner une indication sur l'allergène en cause. Néanmoins, le lieu -mer ou campagne-, la météo, l'heure de la journée expliquent aussi les variations dans l'intensité des symptômes chez les personnes allergiques aux pollens.

Ecrit par Julie LuongLire l’article suivant

Pour suivre l'actualité médicale, abonnez-vous aux newsletters MediPedia.
Les maladies de A à Z