Rhinite allergique

Complications

Rhinite allergique et asthme

Allergie et asthme: des liens étroits

Les liens entre asthme et rhinite allergique sont particulièrement étroits. L'association fréquente des deux maladies s'explique par l'atopie (qui prédispose aux réactions allergiques quelles qu'elles soient) mais aussi par la continuité des voies aériennes. Ainsi, lorsqu'une inflammation se produit au niveau de l'appareil respiratoire, elle peut entraîner "en haut" (le nez) une rhinite et "en bas" (les bronches) une réaction asthmatique.

La rhinite dans les cas d'asthme

Ainsi, la plupart des asthmatiques présentent aussi des rhinites allergiques (80% des cas). Seuls les enfants semblent épargnés par cette association. En effet, chez les enfants asthmatiques, la rhinite apparaît seulement vers 10 ou 12 ans, pour des raisons qu'on s'explique encore mal.

L'asthme dans les cas de rhinite

Par ailleurs, environ la moitié des personnes touchées par une rhinite liée aux acariens développeront aussi un asthme. Si la rhinite peut être considérée comme un facteur de risque pour l'asthme, elle n'y est donc pas systématiquement associée. En effet, si les deux maladies sont favorisées par un terrain atopique, l'asthme suppose en outre une hyperréactivité bronchique qui n'est pas présente chez tous les allergiques.

Ecrit par Julie LuongLire l’article suivant

Pour suivre l'actualité médicale, abonnez-vous aux newsletters MediPedia.
Les maladies de A à Z