Rhinite allergique

Comprendre

Le nez et les voies respiratoires

Voies respiratoires supérieures et inférieures

Le nez, la bouche, le pharynx et le larynx constituent les voies respiratoires (ou aériennes) supérieures. La trachée, les bronches et les poumons forment les voies respiratoires inférieures. À l'inspiration, l'air, chargé d'oxygène, pénètre dans la trachée via les voies aériennes supérieures. Il sera ensuite conduit vers les bronches, qui se ramifient en bronchioles, puis en alvéoles pulmonaires. L'oxygène passe alors, via ces alvéoles, dans les vaisseaux sanguins, assurant l'alimentation en oxygène de chacun de nos organes. A l'expiration, les alvéoles se vident de l'air chargé en gaz carbonique, issu de ce processus.

La muqueuse nasale

La rhinite allergique ou rhume des foins est une inflammation de la muqueuse nasale. 20.000 litres d'air traversent chaque jour notre nez. Et cet air, évidemment, n'est jamais pur... La muqueuse nasale a donc pour rôle de faire barrage aux éventuels agresseurs pour les empêcher de se propager vers l'organisme. Cette fonction est assurée par le système muco-ciliaire. Le mucus, une substance visqueuse et élastique, se charge de capturer les substances indésirables. Grâce aux nombreux cils qui tapissent la paroi nasale, ce mucus est balayé vers le pharynx pour être ensuite éliminé.

Ecrit par Julie LuongLire l’article suivant

Pour suivre l'actualité médicale, abonnez-vous aux newsletters MediPedia.
fosses-nasales-FR

A lire aussi

Les maladies de A à Z