Zoom

symptome-fatigue-symptoom-vermoeidheid_493x200

Fatigue liée à la SEP: quelles solutions?

Coups de pompe inexpliqués? Démesurés? La fatigue est un symptôme fréquent dans la sclérose en plaques. Découvrez nos conseils pour mieux la gérer.

La fatigue, fréquente en cas de SEP

Environ 75% des personnes atteintes de sclérose en plaques se plaignent d'une fatigue persistante ou intermittente (1). Un symptôme qui peut chambouler le quotidien. Vous ne serez en effet plus en mesure de réaliser vos activités au même rythme qu'avant. Cette fatigue peut également provoquer l'incompréhension de votre entourage. Et de votre employeur! Selon une étude de la Fédération Internationale de SEP, la fatigue est la première cause d'arrêt de travail des patients SEP (2)!

Distinguer les types de fatigue

Vous souffrez régulièrement de fatigue intense? Parlez en à votre neurologue. Avant tout, il écartera les autres sources de fatigue comme les apnées du sommeil, par exemple, ou encore les effets secondaires d'un traitement. Autre cause possible: la dépression, qui touche environ 50% des patients SEP (3).

La fatigue due à la SEP peut prendre deux formes.

  • D'une part, une fatigue écrasante qui survient sans raison, parfois même au réveil. Elle pourrait être due notamment à des déséquilibres biochimiques dans le cerveau.
  • D'autre part, une "fatigabilité" plus grande à l'effort. Vous vous sentez plus vite et plus fort fatigué, par rapport aux activités réalisées.

D'autres symptômes peuvent également s'ajouter. Par exemple, après avoir marché, souffrir de fatigue visuelle ou éprouver des difficultés à vous concentrer.

Peu de traitements médicamenteux

Les causes de cette fatigue étant mal comprises, peu de traitements existent. L'Amantandine, un médicament antiviral, aide certains patients, sans que l'on comprenne pourquoi. D'autres produits sont parfois prescrits mais leur efficacité reste controversée. Parmi eux, le Modafinil, un stimulant. Ou encore le 4 aminopyridine, une substance qui réduirait la fatigabilité en améliorant la conduction nerveuse.

Dompter sa fatigue au quotidien

Si vous devez faire face à de la fatigue, une seule solution: vous ménager! Persister à vouloir suivre le même rythme de vie qu'avant ne fera que vous épuiser d'avantage. Même si c'est difficile à accepter, il faut adapter votre quotidien. Réduisez votre temps de travail. Fractionnez votre activité avec des périodes de repos. La vie sociale est également source de fatigue. Planifiez-la! Soirée entre amis ce week-end? Prévoyez de vous reposer la veille et le lendemain. Même si vous vous sentez en forme, n'en faites pas trop. Respectez vos limites. Le sport peut aider à augmenter votre endurance. Veillez cependant à suivre un entraînement physique progressif et adapté, si possible sur les conseils d'un kiné.

(1) Lerdal A, Celius EG, Krupp L, Dahl AA, A prospective study of patterns of fatigue in multiple sclerosis, Eur J Neurol. 2007 Dec;14(12):1338-43. Epub 2007 Sep 26.

(2) MSIF Survey on Employment and MS, Avril 2010

(3) Siegert RJ, Abernethy DA., Depression in multiple sclerosis: a review, J Neurol Neurosurg Psychiatry. 2005 Apr;76(4):469-75.

Publicité
Les maladies de A à Z