Sclérose en plaques

Symptômes

Quels sont les symptômes les plus fréquents de la SEP?

Chaque malade est différent

Avec l’évolution de la SEP, les symptômes deviennent plus variés. Heureusement, aucun patient ne présente tous les symptômes à la fois. Chaque malade est différent et seul le hasard déterminera la survenue d’une plaque à un endroit ou l’autre du cerveau et de la moelle. Se comparer à un autre malade est donc inutile.

Symptômes de la SEP ou d'autre chose?

Au début de la maladie, il est souvent difficile pour le patient de distinguer les symptômes de la maladie d'autres problèmes sans lien avec celle-ci. Être atteint de sclérose en plaques n’empêche pas de souffrir d’une hernie discale, de myopie ou d’une infection de la vessie. Dans tous les cas, il conviendra de se rappeler que c’est la persistance des symptômes plus de quelques jours et leur caractère gênant, invalidant qui doivent faire consulter. 

Quelques symptômes «typiques» de la SEP

Quelques symptômes "typiques"
  • Troubles sensitifs atteignant un membre (bras, jambes...) ou une partie d'un membre: diminution de sensibilité, sensation de brûlures, picotements, décharges électriques.
  • Troubles de la vision: l'atteinte la plus fréquente est la névrite optique qui se caractérise par la diminution de la vision d'un œil et par l'altération de la vision des couleurs de ce même œil, mais d’autres troubles peuvent survenir comme un dédoublement des images (diplopie) ou l’apparition de taches sombres (scotomes).
  • Troubles de la coordination, essentiellement liés à une atteinte du cervelet: difficultés à réaliser des mouvements précis, difficultés à articuler, manque d'équilibre.
  • Diminution de force au niveau d'un ou plusieurs membres.
  • Diminution de force au niveau des 2 jambes et perte de sensibilité liée à une atteinte de la moelle (myélite).
  • Troubles de l'équilibre liés à une atteinte de la sensibilité dite profonde, c'est-à-dire de la capacité du corps à se situer dans l'espace.
  • Troubles du contrôle des urines ou des selles et/ou troubles sexuels.
  • etc.
Surcharge de travail

En cas de fatigue, de stress, d'infection, des symptômes peuvent réapparaître car les neurones des zones saines n'arrivent plus à faire face à la surcharge de travail: les symptômes fluctuent, mais il n'y a pas de nouvelles poussées.

Ecrit par Dr Emmanuel BartholoméLire l’article suivant

Pour suivre l'actualité médicale, abonnez-vous aux newsletters MediPedia.
symptomes-frequents-voorkomende-symptomen_180x180
Publicité
Les maladies de A à Z