Témoignages

magali-30ans

Quand le diagnostic tombe...

Magalie, 30 ans

Apprendre que l'on a la sclérose en plaques est plus qu'un coup dur: c'est un véritable choc, qui remet en cause tous vos projets de vie.

Le choc de l'annonce

"Mon premier neurologue n'a jamais prononcé le nom de la maladie en ma présence. C'est moi qui, après avoir fait des recherches sur internet, lui ai demandé s'il s'agissait de la sclérose en plaques. Il m'a dit oui... Même quand on s'en doute, c'est un choc énorme. Ça remet en cause quantité de choses. Et le fait que les médias renvoient une image catastrophiste de la SEP, ça n'aide pas, loin de là! Je me voyais en fauteuil roulant dans les 5 ans, je pensais ne plus pouvoir exercer ma profession et au niveau amoureux, je me disais que personne ne voudrait plus jamais de moi... Bref, j'ai imaginé le pire."

De gros troubles dépressifs

"La première année, bien plus que les symptômes physiques, c'est la dépression qui m'a le plus fait souffrir. C'est difficile de faire la part des choses entre la réaction "normale" à la suite du diagnostic, les symptômes de la SEP et les éventuels effets secondaires des médicaments. En ce qui me concerne, ces derniers ont provoqué chez moi de très gros troubles dépressifs. Au bout de six mois, j'ai complètement pété les plombs. Je n'avais plus d'intérêt pour rien, je me sentais vide, j'avais des pulsions suicidaires... C'était horrible. Quand j'ai changé de traitement, tout de suite, je me suis sentie mieux. Ce n'était pas encore le grand bonheur, mais petit à petit, j'ai accepté la réalité. Surtout, j'ai cessé d'imaginer le pire."

Carpe diem

"Aujourd'hui, 5 ans après le diagnostic, ça va beaucoup mieux. Je me suis faite à l'idée et je m'efforce de ne pas trop y penser au quotidien. J'ai la chance d'avoir peu de poussées et encore aucune séquelle. De plus, je continue à travailler, j'envisage d'acheter une maison, j'ai des projets, une vie amoureuse: bref, tout va bien! Depuis que j'ai la SEP, j'ai moins de patience: j'ai envie d'avoir tout, tout de suite. Je ne veux plus attendre. La sclérose en plaques est une maladie imprévisible, qui peut soudainement s'aggraver. J'ignore de quoi demain sera fait. Alors j'en profite, tant que je vais bien, pour faire tout ce dont j'ai envie."

Publicité
Les maladies de A à Z