Sinusite

Examens

Sinusite: quels examens et dans quels cas?

Trois types d’examen

Des examens peuvent être prescrits en cas d’aggravation des symptômes de la sinusite ou si le médecin soupçonne une complication. Les examens prennent trois formes principales:

L’exploration rhinologique (du nez)

Le médecin pratique une fibroscopie ou une endoscopie nasale: il introduit dans le nez un tube optique muni d’un système d’éclairage. Ainsi, il peut visualiser les fosses nasales et les méats des sinus (l’endroit où débouchent les sinus) et éventuellement effectuer des prélèvements.

L’imagerie

La tomodensitométrie (scanner) des cavités sinusiennes est utile en cas de sinusite résistant aux traitements afin de visualiser l’intérieur des sinus. Cet examen est aussi pratiqué lorsque la présence de polypes est suspectée lors de l’endoscopie nasale. Une imagerie des sinus est évidemment indispensable en cas de complication et avant toute chirurgie des sinus.

Pour déterminer si la sinusite a une origine dentaire, une radiographie panoramique des dents peut parfois être effectuée.

L’examen biologique

Le prélèvement et la mise en culture des sécrétions du sinus sont le seul moyen de différencier les sinusites bactériennes des sinusites virales. Toutefois, cet examen n’est pas pratiqué de façon courante sauf pour les patients immunodéficients, pour les sinusites qui ne répondent pas aux traitements habituels et en cas de complications.

Ecrit par Caroline Hommez

Pour suivre l'actualité médicale, abonnez-vous aux newsletters MediPedia.
Sinusite: quels examens et dans quels cas? | Sinusitis: Welke onderzoeken in welke gevallen?
Les maladies de A à Z