Spasticité

Causes

Autres causes de la spasticité

Traumatisme crânien

Un traumatisme crânien peut avoir de multiples causes: chute, accident de voiture, coup sur la tête... Les lésions cérébrales qu'il est susceptible d’engendrer peuvent induire le développement de spasticité. Des atteintes accidentelles de la moelle épinière sont également dans certains cas à l'origine d'un phénomène spastique.

Sclérose en plaques (SEP)

La spasticité peut également survenir en cas de sclérose en plaques (SEP). Les symptômes de cette maladie auto-immune – qui touche 12.000 personnes en Belgique – sont en effet la conséquence de lésions cérébrales ou de la moelle épinière.

  • 15,7% des patients atteints de SEP ne présentent pas de spasticité,
  • 50,3% présentent une faible spasticité,
  • 17,2% une spasticité modérée,
  • 16,8% une forme de spasticité sévère (1).

Atteintes du cerveau ou de la moelle épinière

Toutes les pathologies qui portent atteinte à l'intégrité du cerveau ou de la moelle épinière peuvent provoquer une spasticité: tumeurs au cerveau, infections graves de la moelle épinière, maladies génétiques rares comme la paraplégie spastique familiale (maladie de Strümpell-Lorrain)...

(1) Rizzo M.A., Hadjimichael O.C., Preiningerova J., Vollmer T.L. Prevalence and treatment of spasticity reported by multiple sclerosis patients. Multiple Sclerosis. 2004 Oct; 10(5): 589-95.

Ecrit par Thomas CoucqLire l’article suivant

Pour suivre l'actualité médicale, abonnez-vous aux newsletters MediPedia.
autres-causes-spasticite-andere-oorzaken-spasticiteit_180x180
Témoignages
spasticite-limiter-sequelles-avc-spasticiteit-beperken-gevolgen-cva_238x120
Dr Patricia Redondo, neurologue au CHU (…)
En vidéos
Flexum du coude, main et poignet spastiques
Publicité
Les maladies de A à Z