Spasticité

Conséquences

Troubles moteurs des membres inférieurs

Pieds, hanches, genoux

Les membres inférieurs peuvent également être touchés par la spasticité et provoquer une flexion anormale au niveau du genou, de la hanche ou du pied. Le pied varus équin est le trouble moteur des membres inférieurs le plus fréquent en cas d'AVC. Le pied est alors tiré vers le bas et fléchi vers l'intérieur. Ce qui peut rendre impossible la marche.

Il s'agit de symptômes qui surviennent en cas de spasticité sévère. Dans la sclérose en plaques, il n'y a jamais de varus équin mais, par contre, la spasticité alliée à l'hyperréflexie peut entraîner une marche qui a perdu de sa souplesse. Ce qui provoque une importante fatigabilité des membres inférieurs et peut donner parfois l'impression de marcher "comme un robot".

Impact des troubles moteurs au quotidien

Les troubles moteurs des membres inférieurs peuvent avoir un impact sur la marche (lenteur, instabilité, démarche robotisée, impossibilité de poser le pied…). Mais également sur la capacité à se tenir debout ou sur le confort (positionnement dans le lit, position assise...).

Ecrit par Thomas CoucqLire l’article suivant

Pour suivre l'actualité médicale, abonnez-vous aux newsletters MediPedia.
troubles-moteur-membres-inferieurs-motorische-stoornissen-onderste-ledematen_180x180
Témoignages
spasticite-limiter-sequelles-avc-spasticiteit-beperken-gevolgen-cva_238x120
Dr Patricia Redondo, neurologue au CHU (…)
En vidéos
Flexum du coude, main et poignet spastiques
Publicité
Les maladies de A à Z