Spasticité

Kiné

Prise en charge de la spasticité par un kiné

Quel est le rôle du kiné?

Le but du travail du kiné, acteur incontournable de la prise en charge, est de rendre un maximum de mobilité au patient. La kinésithérapie permet de réduire la spasticité et les rétractions mais également d'apprendre à la personne à utiliser au mieux ses capacités restantes. Tout cela dans le but de lui rendre la plus grande autonomie possible.

En cas de prise en charge médicamenteuse ou chirurgicale, la kinésithérapie est également indispensable afin d'optimiser le traitement de la spasticité.

Les exercices d'étirement

Les exercices d'étirement permettent de maintenir une autonomie de mouvement maximal de l'articulation. Leur objectif est également d'empêcher la survenue de rétractions musculaires ou de contractures parfois douloureuses.

Interventions sur la spasticité

Le kiné peut aussi intervenir directement sur la spasticité grâce à des exercices d'étirements spécifiques. L'amélioration ne dure toutefois que quelques heures. Ces exercices doivent être quotidiens.

Les orthèses et la rééducation

Le traitement de rééducation peut comprendre l'utilisation d'orthèses, prescrites par un médecin orthopédiste, neurologue ou rééducateur. Cet appareillage rigide permet de maintenir un membre dans une position fixe. On en distingue de deux types:

  • Les orthèses contre la rétraction. Elles ont pour but de tirer sur le muscle spastique dans le sens inverse de sa contraction pour éviter qu'il ne se rétracte.
  • Les orthèses de fonction. Elles permettent de replacer le membre spastique dans une position fonctionnelle. En cas de pied varus équin par exemple, l'orthèse (sorte d'attelle en équerre) relève le pied et le maintien à angle droit par rapport à la cheville. Ce qui permet à la personne de remarcher.

Le kiné intervient également dans le travail de rééducation, pour aider le patient à retrouver une certaine endurance ou une marche de qualité par exemple.

Ecrit par Thomas Coucq

Pour suivre l'actualité médicale, abonnez-vous aux newsletters MediPedia.
Témoignages
spasticite-limiter-sequelles-avc-spasticiteit-beperken-gevolgen-cva_238x120
Dr Patricia Redondo, neurologue au CHU (…)
En vidéos
Flexum du coude, main et poignet spastiques
Publicité
Les maladies de A à Z