Tabagisme

Comprendre

Pourquoi devient-on dépendant au tabac?

Une dépendance à plusieurs facettes

La dépendance ou l’addiction à un produit comme le tabac se définit comme l’incapacité ou la (grande) difficulté d’une personne à s’en passer. La dépendance tabagique est aussi bien physique que psychologique et comportementale.

La dépendance physique au tabac

Toutes les drogues n’induisent pas de dépendance physique: outre le tabac, seuls l’alcool, les opiacés (héroïne, morphine, etc.) et certains médicaments psychotropes (anxiolytiques, etc.) provoquent des symptômes physiques de manque lors du sevrage.
Dans le tabac, la nicotine est la principale substance addictive. C’est elle qui rend «accro» et ce, dès les premières cigarettes. Le tabac serait aussi rapidement addictif que… l’héroïne! D’aucuns le considèrent d’ailleurs comme une véritable «drogue dure». 

La dépendance psychologique et comportementale

L’emprise du tabac est également psychique et comportementale. Un fumeur fume:

  • par habitude,
  • pour se détendre,
  • se concentrer,
  • se donner une contenance en société,
  • pour ne pas grignoter (le tabac a un léger effet coupe-faim),
  • par mimétisme (l’entourage fume),
  • par ennui, etc.

Les dépendances croisées: alcool et cigarettes

Le tabagisme est souvent associé à certaines co-addictions. Il existe notamment une corrélation positive entre consommation d’alcool et de tabac. Cette association est «dose-dépendante»: les gros fumeurs boivent plus que les petits fumeurs. Inversement, les gros buveurs fument davantage que les petits buveurs. Les fumeurs présentant un problème d’alcoolisme rencontrent plus de difficultés pour arrêter de fumer.

Ecrit par Candice LeblancLire l’article suivant

Pour suivre l'actualité médicale, abonnez-vous aux newsletters MediPedia.
pourquoi-devient-on-dependant-tabac-waarom-raakt-iemand-verslaafd-aan-tabak_180x180
Les maladies de A à Z