Tabagisme

Maladies associées

Plus de maladies respiratoires chez les fumeurs

Infections ORL et tabagisme

La fumée de cigarette agresse et irrite l’ensemble des voies respiratoires supérieures et inférieures. Par conséquent, les infections ORL – angines, rhinopharyngites, laryngites, otites – sont plus fréquentes chez les fumeurs. Le tabagisme peut également abîmer les cordes vocales: la voix rocailleuse est typique du grand fumeur.

Asthme et tabac

Le tabagisme ne provoque pas directement la survenue de l’asthme. Par contre, la fumée irrite les voies respiratoires, ce qui aggrave la fréquence, le rythme et l'intensité des crises d'asthme et favorise l’apparition de la maladie chez les enfants prédisposés.

Infections respiratoires et tabac

Fumer est un facteur de risque important pour les infections bactériennes et virales: les fumeurs ont plus de risques que les non-fumeurs de développer des maladies pulmonaires infectieuses.

La BPCO, une maladie typiquement «tabagique»

Le tabac est directement responsable de 80 à 90% des broncho-pneumopathies chroniques obstructives (BPCO), une affection respiratoire inflammatoire qui se traduit principalement par de la toux, de l’essoufflement et des expectorations. La BPCO est irréversible. Tout au plus peut-on en ralentir sa progression et en améliorer certains symptômes.
Un fumeur sur cinq souffrira de BPCO.

Ecrit par Candice LeblancLire l’article suivant

Pour suivre l'actualité médicale, abonnez-vous aux newsletters MediPedia.
plus-de-maladies-respiratoires-fumeurs-meer-luchtwegenaandoeningen-rokers_180x180
Les maladies de A à Z