TDAH

Comprendre

Le TDAH: un trouble réel

TDAH: un terme récent, une maladie ancienne

L'intérêt médical autour du TDAH est associé aux premières descriptions d'un médecin anglais, le Dr G.F. Still, en 1902. C'est le premier à considérer que certains enfants turbulents présentent un réel trouble dans lequel ils ne parviennent pas à contrôler leur comportement.

Après la première guerre mondiale, on utilisera le terme de "syndrome de lésion cérébrale a-minima (ou Minimal Brain Dysfunction -MBD- en anglais) pour qualifier ce trouble car on pensait que les symptômes étaient l'expression de séquelles cérébrales suite à la fameuse épidémie de grippe espagnole ou à un manque d'oxygène à la naissance.

De l'hyperkinétisme au TDAH

Dans les années 50 et 60, le terme de "réaction hyperkinétique de l'enfant" était préféré. Puis, à partir des années 70, la mise en évidence de troubles de concentration et de l'attention fit émerger le terme de Trouble Attentionnel (TA ou Attention Deficit Disorder -ADD- en anglais) et, finalement, à la fin des années 80, de Trouble Déficitaire de

l'Attention/Hyperactivité (TDAH ou Attention Deficit/Hyperactivity Disorder -ADHD- en anglais).

Les 3 sous-types de TDAH:

A prédominance inattentive (aussi appelé ADD), à prédominance hyperactive/impulsive, mixte (caractérisé par la présence simultanée d'une hyperactivité/impulsivité et d'une inattention): ce sous-type est le plus fréquent.

Pour suivre l'actualité médicale, abonnez-vous aux newsletters MediPedia.