TDAH

Diagnostic

Autres méthodes de diagnostic

Les examens cliniques et paracliniques

Un examen physique est justifié à la recherche de maladies (telles que la neurofibromatose, l'hyperthyroïdie) pouvant expliquer certaines manifestations.

L'épilepsie, plus particulièrement l'épilepsie de type absence de l'enfant, peut également mimer un trouble attentionnel. Le diagnostic différentiel sera facilement fait par la réalisation d'un électro-encéphalogramme.

Les tests neuropsychologiques

Très souvent pratiqués chez les enfants, ces tests ne donnent pas le diagnostic de TDAH mais permettent de faire un "état des lieux" des capacités d'attention, d'apprentissage, de mémoire auprès d'un(e) psychologue spécialisé(e) dans ce type de tests.

Ils permettront de déterminer les "chantiers" à prendre en charge dans une éventuelle rééducation. Étant donné leur fréquente association avec le TDAH, tout problème de lecture, d'écriture et de calcul devra faire l'objet d'une évaluation précise.

Test d'intelligence

Enfin, un test d'intelligence (Quotient Intellectuel) est généralement indiqué. Dans de rares cas, il permettra de rectifier le diagnostic de TDAH pour celui de retard mental. Chez l'adulte, les tests sont rarement utilisés car leurs résultats sont presque toujours dans la normale. Par ailleurs, il faut, chez l'enfant, garder à l'esprit que même si le résultat des tests n'est pas satisfaisant, dans le cas du TDAH, cela peut justement être lié à un manque d'attention plutôt qu'à un déficit d'intelligence.

Lire l’article suivant

Pour suivre l'actualité médicale, abonnez-vous aux newsletters MediPedia.
tdha-base-traitement-Intelligentietest-adhd-basis-behandeling
Les maladies de A à Z