Traitement

Le méthylphénidate

Traiter les symptômes

Le méthylphénidate est le médicament le plus fréquemment utilisé dans la prise en charge du TDAH. C'est aussi le stimulant central le plus étudié. La réponse au traitement atteint 80% chez les enfants traités au méthylphénidate, ce qui signifie qu'il réduit considérablement leurs symptômes d'inattention, d'hyperactivité et d'impulsivité. Le méthylphénidate est un traitement symptomatique, il ne guérit pas,

l'arrêt du traitement entraînera donc une réapparition des symptômes.

Des bénéfices à long terme

Outre ses effets positifs immédiats sur l'attention et le comportement, le méthylphénidate réduit à long terme le risque de maladies associées telles que troubles anxieux et dépression, et aussi d'alcoolisme ou de toxicomanie à l'âge adulte.

Le méthylphénidate: mode d'action

Le méthylphénidate agit quasi exclusivement sur un des neurotransmetteurs, la dopamine.

Dans le TDAH, la concentration cérébrale de dopamine est insuffisante. Le méthylphénidate augmente sa concentration en empêchant qu'elle soit récupérée à l'intérieur des neurones, les cellules qui constituent la trame de notre cerveau. La transmission de l'information cérébrale est alors facilitée et les symptômes améliorés.

Lire l’article suivant

Pour suivre l'actualité médicale, abonnez-vous aux newsletters MediPedia.
Les maladies de A à Z