TDAH

Traitement

Les approches psychothérapeutiques

L'abord psychoéducatif

L'encadrement du patient hyperactif est indispensable, a fortiori s'il prend un médicament. L'abord psychoéducatif est la première des approches psychothérapeutiques. La compréhension des symptômes, l'acceptation du diagnostic et la mise en évidence des comportements à éviter et de ceux à promouvoir permettent d'améliorer rapidement la situation. Le simple recadrage des journées des patients adultes, ménageant des plages de détente, est indispensable.

Les thérapies cognitivo-comportementales

Dans certains cas, des approches plus structurées sont nécessaires. Les approches cognitivo-comportementales sont les plus étudiées. Elles s'attacheront à développer des stratégies spécifiques dans certaines situations de perte d'estime de soi, d'anxiété ou de dépression. Depuis peu, particulièrement chez les adultes, se développent des approches basées sur le "coaching". Très à la mode aux Etats-Unis, ces techniques permettent d'aborder de manière pragmatique les difficultés que rencontrent les hyperactifs dans leur vie quotidienne. Les approches familiales peuvent s'avérer très utiles dans certaines situations familiales conflictuelles. Enfin, les approches psychanalytiques peuvent dans certaines situations débloquer certaines difficultés, à condition qu'elles soient considérées dans le cadre de l'abord multimodal exigé par le TDAH.

Lire l’article suivant

Pour suivre l'actualité médicale, abonnez-vous aux newsletters MediPedia.
approches-psychotherapeutiques-psycho-educatie
Témoignages

Le TDAH: un dysfonctionnement au niveau du lobe frontal



Le TDAH est la conséquence du mauvais fonctionnement de certaines zones du cerveau. Parmi elles, le lobe frontal, responsable de fonctions supérieures comme l'inhibition, la planification et la modulation des réponses.

Le TDAH: un dysfonctionnement au niveau du lobe frontal



Le TDAH est la conséquence du mauvais fonctionnement de certaines zones du cerveau. Parmi elles, le lobe frontal, responsable de fonctions supérieures comme l'inhibition, la planification et la modulation des réponses.
Publicité
Les maladies de A à Z