TDAH

Traitement

L'influence de l'alimentation

Certains auteurs ont fait d'un mauvais équilibre alimentaire la cause du TDAH. C'est faux. Par contre, plusieurs spécialistes anglais ont jeté un pavé dans la mare quand ils ont démontré, dans une étude publiée dans le plus prestigieux journal de pédiatrie, que des suppléments en acides oméga-3 amélioraient les symptômes comportementaux et d'apprentissage dans le TDAH.

Cela semble particulièrement vrai si on privilégie un certain type d'acide oméga-3, l'acide eicosapentaénoïque (EPA), par rapport à un autre oméga-3, l'acide docosahexanéoïque (DHA). Notre alimentation semble trop riche en DHA. Des suppléments naturels en EPA, sous formes de comprimés ou d'huile de poisson, seraient dès lors conseillés. Cette approche doit encore faire l'objet de consensus internationaux. Elle a au moins l'avantage d'insister sur une indispensable alimentation équilibrée entre glucides, lipides et protéines.

Lire l’article suivant

Pour suivre l'actualité médicale, abonnez-vous aux newsletters MediPedia.
alimentation-voedingsaanpak
Témoignages

Le rôle des neurotransmetteurs dans le TDAH



Pour que l'information circule entre les neurones, nous disposons de minuscules messagers chimiques: les neurotransmetteurs. Un déséquilibre de production de certains d'entre eux est impliqué dans l'apparition du TDAH.

Le rôle des neurotransmetteurs dans le TDAH



Pour que l'information circule entre les neurones, nous disposons de minuscules messagers chimiques: les neurotransmetteurs. Un déséquilibre de production de certains d'entre eux est impliqué dans l'apparition du TDAH.
Publicité
Les maladies de A à Z