Thrombopénie immune

Sommaire

Quand les plaquettes viennent à manquer…

Immune trombopenie

La thrombo(cyto)pénie immune primaire, anciennement appelée purpura thrombocytopénique idiopathique (PTI), est une affection rare qui touche moins de 5 personnes sur 100.000. Pour une raison encore inconnue, ces personnes fabriquent des anticorps contre leurs propres plaquettes (thrombocytes), qui viennent alors à manquer (-pénie). En dessous d’un certain seuil, le risque de saignements augmente. Une thrombopénie immune primaire peut parfois être transitoire, si le nombre de plaquettes se normalise. Mais il arrive également que le nombre de plaquettes reste bas ou que la maladie évolue par poussées.

Publicité
Les maladies de A à Z