Thrombose veineuse

Causes

Facteurs de risque permanents de la thrombose veineuse profonde

Identifier ses facteurs de risque permanents

Il existe de nombreux facteurs qui favorisent la thrombose veineuse profonde. Il est important de les identifier et de les éviter quand c'est possible…

Des antécédents de thrombose veineuse profonde

Le fait d'avoir déjà eu une ou plusieurs thromboses veineuses profondes dans le passé est le premier facteur favorisant la survenue d'une autre thrombose veineuse (syndrome post-thrombotique). Il convient d'être particulièrement prudent, surtout dans les situations à risque, par exemple lors d'un voyage en avion.

L'âge

Plus on est âgé, plus le risque de thrombose veineuse profonde augmente, particulièrement au-delà de 75 ans.

L'obésité

L'obésité, notamment parce qu'elle recouvre souvent une sédentarité, est un facteur favorisant la thrombose veineuse profonde. Une personne est considérée comme obèse lorsque son indice de masse corporelle (IMC) est égal ou supérieur à 30. Pour calculer son IMC, il suffit de diviser son poids (en kilo) par sa taille (en mètre) au carré.

Les médicaments favorisant la thrombose veineuse

Certains types de médicaments modifient les propriétés coagulantes du sang. Ils peuvent donc favoriser la survenue d'une thrombose veineuse profonde. Exemples: les chimiothérapies, les corticoïdes, les diurétiques…

Les traitements hormonaux augmentent aussi, parfois dangereusement, le risque de thrombose veineuse profonde. C'est le cas des pilules contraceptives à base d'œstrogènes, des traitements substitutifs de la ménopause administrés par la bouche, des anti-œstrogènes (utilisés pour traiter certains cancers gynécologiques)…

Les maladies favorisant la thrombose veineuse profonde

Certaines maladies peuvent modifier les propriétés du sang:

Une pression "mécanique"

La présence et la pression d'une masse (kyste, tumeur, hématome…) sur une veine d'un membre inférieur favorise la formation d'un caillot dans cette même veine. Certaines anomalies anatomiques, comme la compression de la veine iliaque par l'artère iliaque (syndrome de Cockett), peuvent également favoriser la thrombose veineuse profonde.

Les anomalies du sang

Une thrombophilie, dite aussi hypercoagulabilité, désigne une augmentation de vitesse de coagulation du sang et implique un risque accru de formation de caillot. Toutes les thrombophilies, qu'elles soient génétiques (mutation Leiden du facteur V) ou acquises (anticorps anti-phospholipides, par exemple) sont susceptibles de provoquer une thrombose veineuse profonde.

Ecrit par Candice LeblancLire l’article suivant

Pour suivre l'actualité médicale, abonnez-vous aux newsletters MediPedia.
facteurs-risques-permanents-thrombose-veineuse-factoren-risicos-permanent-trombose-veneus_180x180
Les maladies de A à Z