Troubles anxieux

Comprendre

Bon stress et mauvais stress

Tension interne

Le stress est, dans le langage courant, synonyme d'un sentiment de tension interne. Il est, pour certaines personnes, indispensable à leur bon fonctionnement professionnel par exemple. Pour d'autres, c'est l'inverse, le stress provoque chez elles des réactions négatives. Dans ce dernier cas, il s'agit du "mauvais stress", sentiment de malaise vague mais parfois intense qu'on aimerait faire disparaître.

Sensation ou réaction?

En psychologie, le stress désigne non pas une sensation mais une réaction de l'organisme à une agression. Il se décompose en trois phases:

  • alarme;
  • adaptation ou résistance;
  • décompensation, par épuisement des capacités de résistance.

Les deux premières phases sont nécessaires et bénéfiques ("bon stress"), la troisième se caractérise par l'incapacité de notre organisme à faire face aux dépenses énergétiques nécessaires lorsque le danger se maintient et devient chronique. C'est le "mauvais stress".

Organisme fragilisé

Lorsque l'organisme est épuisé, il devient plus fragile et sensible aux agressions extérieures, comme les infections, et aux tensions psychiques. Nous avons dès lors tendance à développer fatigue, insomnie, anxiété voire dépression.

Dans notre vie quotidienne, il est rare de devoir faire face à des dangers vitaux et, pourtant, nous interprétons nombre de stimuli comme dangereux. Notre organisme passe dès lors par les différentes phases du stress; avec un risque, en cas de danger persistant, d'épuisement réel.

Ecrit par Dr Pierre OswaldLire l’article suivant

Pour suivre l'actualité médicale, abonnez-vous aux newsletters MediPedia.
Témoignages
therapies-a-distance-afstandstherapie_238x120
Dr Serge Gozlan, psychiatre spécialisé (…)
exposition-blootstelling_238x120
Professeur Dirk Hermans (KU Leuven)
emetophobie_emetofobie
Ingeborg Prins, présidente de la (…)
ligue-toc-vlaamse-vereniging-angst-dwang
Jean-Marc Timmermans, cofondateur de la (…)
Publicité
Les maladies de A à Z