Troubles anxieux

Diagnostic

Reconnaissance précoce des troubles anxieux

Une course contre la montre

Certaines études rapportent qu'en moyenne plus de dix ans s'écoulent entre l'apparition des symptômes et la première visite médicale. Or, un traitement précoce est gage de réussite, avant que n'apparaissent dépression et dépendance à certains produits.

Alliance thérapeutique

Une mise au point globale est nécessaire. Les antécédents personnels et familiaux sont recueillis. L'histoire du patient est reconstituée et les facteurs de stress sont repris.

Un premier entretien devra surtout se conclure par une réelle alliance thérapeutique entre le médecin et son patient. C'est la première étape indispensable de tout traitement. Ce lien permettra au patient de se sentir compris dans sa douleur, non jugé et ce, peu importe le caractère chronique du trouble (comme dans le trouble d'anxiété généralisée) ou sa survenue ponctuelle (comme l'attaque de panique).

Examens complémentaires

Aucune prise de sang ne donnera le diagnostic de trouble anxieux! Néanmoins, certaines maladies, comme l'hyperthyroïdie, associée fréquemment à de l'anxiété, pourront être écartées lors d'une mise au point sanguine. Comme certains troubles anxieux tels que l'attaque de panique peuvent mimer une maladie physique grave (embolie pulmonaire, infarctus), une prise en charge médicale aura lieu en cas d'arrivée aux urgences pour exclure toute maladie cardiaque ou pulmonaire (en tous cas lors d'un premier épisode).

Ecrit par Dr Pierre Oswald

Pour suivre l'actualité médicale, abonnez-vous aux newsletters MediPedia.
Témoignages
therapies-a-distance-afstandstherapie_238x120
Dr Serge Gozlan, psychiatre spécialisé (…)
exposition-blootstelling_238x120
Professeur Dirk Hermans (KU Leuven)
emetophobie_emetofobie
Ingeborg Prins, présidente de la (…)
ligue-toc-vlaamse-vereniging-angst-dwang
Jean-Marc Timmermans, cofondateur de la (…)
Publicité
Les maladies de A à Z