Formes

Les phobies

Une peur irrationnelle

Les phobies se caractérisent par une peur irraisonnée et intense déclenchée par la confrontation avec un objet ou une situation spécifique: araignées, avion... L'approche de la situation (devoir prendre l'avion dans une semaine), voire son évocation (parler d'une souris, l'imaginer...), déclenche l'apparition de symptômes d'anxiété physique (tachycardie, pâleurs, tremblements, sueurs...). Les premiers symptômes apparaissent souvent avant l'âge de 12 ans: palpitations, transpiration, douleur ou gêne thoracique.

Peur ou phobie?

Des comportements d'évitement peuvent se développer assez rapidement: le patient évitant de se confronter, ou de risquer de se confronter à une quelconque situation évocatrice de sa phobie. Ainsi, si une peur des araignées se limite à leur simple vision, cela ne pose généralement pas de problème majeur. Si, par contre, la peur des araignées s'étend au point d'empêcher quelqu'un de partir en vacances de peur d'y voir des araignées dans la chambre d'hôtel, on peut évoquer une véritable phobie. Il y a une réelle perturbation du fonctionnement normal. Dans ce cas, l'isolement progressif du patient et le développement d'un état dépressif sont bien souvent la règle. Il est donc fondamental de distinguer des peurs, finalement assez banales et ponctuelles (araignées, peur des hauteurs...), de réelles phobies pathologiques, envahissantes et handicapantes dans la vie quotidienne, familiale ou professionnelle.

Ecrit par Dr Pierre OswaldLire l’article suivant

Pour suivre l'actualité médicale, abonnez-vous aux newsletters MediPedia.
peur-irrationnelle
Témoignages
therapies-a-distance-afstandstherapie_238x120
Dr Serge Gozlan, psychiatre spécialisé (…)
exposition-blootstelling_238x120
Professeur Dirk Hermans (KU Leuven)
emetophobie_emetofobie
Ingeborg Prins, présidente de la (…)
ligue-toc-vlaamse-vereniging-angst-dwang
Jean-Marc Timmermans, cofondateur de la (…)
Publicité
Les maladies de A à Z