Zoom

therapie-cognitivo-comportementale-et-antidepresseurs_493x200

Thérapie combinée contre les troubles anxieux

Combiner psychothérapie et traitement médicamenteux est plus efficace chez les enfants souffrant d'un trouble anxieux que chaque traitement séparé.

Tant la thérapie cognitivo-comportementale (TCC) que la prise d'antidépresseursspécifiques aident à réprimer et à éliminer les troubles anxieux primaires chez les adultes comme chez les enfants. On n'avait toutefois pas véritablement étudié jusqu'ici la combinaison de ces thérapies. Une étude américaine à grande échelle a révélé que la thérapie combinée, du moins chez les enfants, offre de très bonnes perspectives.

TCC et antidépresseurs

Les scientifiques ont soumis 488 enfants américains, chez lesquels un diagnostic de trouble(s) anxieux avait été établi, pendant 12 semaines à une des quatre thérapies sélectionnées. Un groupe a uniquement bénéficié d'une TCC (14 séances d'1h), un deuxième groupe a reçu quotidiennement des antidépresseurs (inhibiteurs sélectifs de la recapture de la sérotonine ou ISRS), un troisième s'est vu octroyer une combinaison TCC et médicaments et un quatrième groupe a reçu un placebo (sans TCC). Au moment du traitement, les enfants étaient âgés de 7 à 17 ans. Ils souffraient tous d'un trouble anxieux généralisé, d'une phobiesociale ou d'une forme d'angoisse de l'abandon. Trois quarts des enfants étaient affectés par plusieurs troubles anxieux et la moitié souffrait aussi d'un autre trouble psychique secondaire.

Une nette amélioration

Tous les enfants ont été réexaminés après 12 semaines. Dans le groupe qui avait reçu une thérapie combinée, 81% présentaient une grande voire une très grande amélioration. Chez les enfants qui avaient bénéficié uniquement d'une TCC ou uniquement d'antidépresseurs, ce pourcentage était nettement inférieur (respectivement 60 et 55%). Dans le groupe placebo enfin, 24% montraient une amélioration du schéma de la maladie.
Si votre enfant bénéficie uniquement d'une thérapie cognitivo-comportementale ou ne prend que des antidépresseurs, il vaudrait donc peut-être la peine d'envisager une combinaison des deux traitements. Parlez-en à votre médecin traitant.

Publicité
Les maladies de A à Z