Chez la femme

Zoom sur les troubles de l’ovulation

Absence de règles ou règles irrégulières

Les troubles de l’ovulation se manifestent par une absence de règles (aménorrhée), ou par une irrégularité du cycle hormonal menstruel. Ils sont responsables de plus de la moitié des stérilités chez la femme.

L’anovulation ou dysovulation d’origine centrale

L’activité de l’ovaire est dépendante de sa stimulation par l’hypophyse (située à la base du cerveau) qui dépend elle-même d’une structure située dans le cerveau appelée hypothalamus. Les problèmes d’ovulation sont dits centraux quand ils sont liés non pas à un souci au sein de l’ovaire mais bien dans les centres nerveux de commande de l’ovulation (hypothalamus ou hypophyse).

L’anovulation ou dysovulation d’origine périphérique

Les troubles de l’ovulation peuvent également être liés à une anomalie au niveau des ovaires. Les principales anomalies de l’ovaire sont:

  • le syndrome des ovaires micropolykystiques (OMPK),
  • la ménopause précoce (perte précoce de la réserve ovarienne) caractérisée par un arrêt prématuré du fonctionnement des ovaires,
  • l’insuffisance lutéale ou insuffisance de production de progestérone par l’ovaire,
  • les tumeurs ovariennes.

Certains troubles de l’ovulation peuvent avoir des causes médicales plus générales.

Lire l’article suivant

Pour suivre l'actualité médicale, abonnez-vous aux newsletters MediPedia.
zoom-troubles-ovulation-zoom-stoornissen-eisprong_180x180
Les maladies de A à Z