Détecter la cause

Le bilan de fertilité chez l’homme

Le spermogramme

  • Nombre et qualité des spermatozoïdes

Le spermogramme est une analyse du sperme éjaculé. C’est l’examen de base pour explorer la fertilité de l’homme. Il peut mettre en évidence une diminution du nombre, de la mobilité ou de la morphologie (forme) des spermatozoïdes.

  • Analyse du sperme après abstinence

Le prélèvement de sperme doit être réalisé de manière conforme aux recommandations, à savoir par masturbation après une période d’abstinence optimale de 2 à 4 jours, et analysé dans l’heure.

  • Interprétation des résultats du spermogramme

Les résultats sont comparés à des  valeurs de référence (standards OMS) établies à partir d’une population d’hommes fertiles jeunes (définis par une paternité récente obtenue après un délai inférieur à 12 mois). Il n’existe toutefois pas un nombre minimum bien défini de spermatozoïdes qui constituerait la limite entre fertilité et infertilité. Par ailleurs, il existe chez tout homme, une variabilité spermatique. C’est pourquoi, il faut toujours répéter cet examen avant de conclure à une stérilité d’origine masculine.

Biopsie d’un testicule

Plus rarement, devant une absence totale de spermatozoïdes, une biopsie testiculaire peut être pratiquée afin de poser un diagnostic précis. Par ailleurs, cette biopsie permettra, dans plus de la moitié des cas, la récupération de spermatozoïdes utilisables ultérieurement pour traiter la stérilité.

Les examens complémentaires

Les examens complémentaires incluent des dosages sanguins hormonaux et génétiques, l’échographie testiculaire, l’échographie de la prostate et des vésicules séminales. Des analyses spécifiques à certaines maladies influençant la fertilité peuvent également être demandées.

Lire l’article suivant

Pour suivre l'actualité médicale, abonnez-vous aux newsletters MediPedia.
bilan-fertilite-homme-evaluatie-vruchtbaarheid-man_180x180
Les maladies de A à Z