Vessie hyperactive

Diagnostic

Comment poser le diagnostic de vessie hyperactive?

Des symptômes caractéristiques

L'anamnèse (histoire de la maladie) et l'examen médical suffisent en général pour poser le diagnostic de vessie hyperactive. Les symptômes caractéristiques de ce type de problème sont:

  • la pollakiurie (fait de devoir uriner souvent);
  • les mictions impérieuses avec ou sans perte d'urine (urgence);
  • la nycturie (fait de devoir uriner la nuit).
L'histoire du patient

Lors de l'interrogatoire du patient, le médecin cherchera à déterminer s'il existe des facteurs favorisant l'apparition d'hyperactivité vésicale:

  • Le passé obstétrical chez les femmes (des étirements de nerfs sont possibles lors de certains accouchements traumatiques).
  • Un diabète.
  • La prise de médicaments (par exemple des antidépresseurs tricycliques).
  • La consommation excessive de sodas ou de caféine.
  • L'hypertrophie de la prostate chez les hommes.
  • Certaines opérations chirurgicales comme une hystérectomie (enlèvement de l'utérus) par exemple.
  • Certaines maladies neurologiques: maladie de Parkinson, sclérose en plaques, démence, maladie psychiatrique, dépression.
Pour suivre l'actualité médicale, abonnez-vous aux newsletters MediPedia.