VIH-SIDA

Au quotidien

L’importance de bien suivre son traitement contre le SIDA

Antirétroviraux : un traitement à prendre à vie

Suivre son traitement scrupuleusement est primordial pour que la trithérapie soit un succès. Évident? Pas forcément! La prise d'antirétroviraux est quotidienne et à vie. De nombreux paramètres peuvent perturber le suivi assidu du traitement.

Effets secondaires et oublis involontaires

En début de traitement, il peut arriver d'avoir des nausées, des diarrhées ou des troubles du sommeil. La sélection du traitement le mieux toléré se fera dès lors en partenariat avec le médecin qui choisira le meilleur traitement pour un patient donné. Des oublis involontaires peuvent également survenir. Il est donc intéressant d'organiser la prise du traitement: calendrier, agenda électronique, pilulier...

Mauvaise compliance: risque de résistance

En général, un simple oubli n'est pas fatal. Il faut toutefois impérativement essayer de suivre son traitement avec assiduité. L'enjeu est en effet de taille: si le traitement est mal suivi, le virus peut muter et développer des résistances aux molécules de la trithérapie.

Ecrit par Thomas CoucqLire l’article suivant

Pour suivre l'actualité médicale, abonnez-vous aux newsletters MediPedia.
importance-suivi-traitement-belang-follow-up-behandeling

A lire aussi

Témoignages
Une adaptation de la thérapie en cas d’infection par le VIH bien contrôlée | Therapie-aanpassing bij goed gecontroleerde hiv-infectie
Dr Sabine Allard, Aidsreferentiecentrum (…)
Traitement du VIH: gare aux interactions! | Hiv-behandeling: opgelet voor interacties!
Dr Éric Florence, responsable du (…)
Dr Jean-Christophe Goffard, Chef de (…)
journee-mondiale-sida-toujours-present-wereld-aids-dag-nog-altijd-niet-uitgeroeid_238x120
Joëlle Defourny, directrice de l' (…)
En vidéos
Le cycle viral du VIH
Zoom

Transmission du virus du sida



Le VIH intègre son patrimoine génétique à celui de la cellule infectée: il transforme son ARN en ADN au moyen de la transcriptase inverse et intègre ensuite son ADN à celui d'une cellule hôte grâce à une enzyme appelé intégrase.

Transmission du virus du sida



Le VIH intègre son patrimoine génétique à celui de la cellule infectée: il transforme son ARN en ADN au moyen de la transcriptase inverse et intègre ensuite son ADN à celui d'une cellule hôte grâce à une enzyme appelé intégrase.

Transmission du virus du sida



Le VIH intègre son patrimoine génétique à celui de la cellule infectée: il transforme son ARN en ADN au moyen de la transcriptase inverse et intègre ensuite son ADN à celui d'une cellule hôte grâce à une enzyme appelé intégrase.

Transmission du virus du sida



Le VIH intègre son patrimoine génétique à celui de la cellule infectée: il transforme son ARN en ADN au moyen de la transcriptase inverse et intègre ensuite son ADN à celui d'une cellule hôte grâce à une enzyme appelé intégrase.
Publicité
Les maladies de A à Z