VIH-SIDA

Suivi

Lipodystrophie: effet secondaire de la trithérapie

La redistribution des graisses

La lipodystrophie était un effet secondaire direct des anciennes trithérapies, à l’époque où les possibilités thérapeutiques étaient limitées. Il s’agissait d’une mauvaise redistribution des graisses. Résultat? Certaines parties du corps fondaient, alors que d’autres s’épaississaient. Les séropositifs souffrant de lipodystrophie peuvent par exemple avoir un visage émacié, un gros ventre et des jambes fines. Cette redistribution peu harmonieuse altère nettement l’apparence… et le moral.

La lipodystrophie en voie de disparition?

Les nouveaux antirétroviraux ont l'énorme avantage de ne plus provoquer de lipodystrophie. Elle n'a toutefois pas complètement disparu. Les médecins sont encore amenés à donner des molécules qui provoquent ce problème chez certains patients en échec thérapeutique par exemple.

Ecrit par Thomas CoucqLire l’article suivant

Pour suivre l'actualité médicale, abonnez-vous aux newsletters MediPedia.
lipodystrophie-effet-secondaire-tritherapie-lipodystrofie-bijwerking-tritherapie
En Vidéos
Le cycle viral du VIH
Publicité
Les maladies de A à Z